Chères Amies,

 

Après cette mission Ukraine-Moldavie-Transnistrie, puis un retour assez chargé du côté de mon travail ordinaire au centre social, je viens accuser bonne réception et vous remercier vivement pour les envois que nous avions bien reçus de :

–     Sandra, en dates des 16 et 23 octobre

–     Lika du 10 oct

–     Katia du 5 oct.

Les traductions que vous avez bien voulu nous faciliter sont précieuses pour une meilleure compréhension des actions menées ou à mener.

 

Pour ce qui fut de cette mission auprès de nos partenaires dans ces 3 contrées, partenaires avec lesquelles nous mettons en œuvre cette lutte contre le trafic des êtres humains, en strict résumé :

–         innombrables les victimes du trafic pour l’exploitation sexuelle et/ou par le travail forcé, et les victimes de violences ‘domestiques’ qui sont poussées à le devenir par le trafic. Le phénomène touche de plus en plus de femmes et d’hommes aussi.

–         même à Costesti où l’ass. Compasiune affronte de graves difficultés de politique locale, les équipes de tous nos partenaires sont professionnellement matures, efficaces, très économes dans l’emploi des ressources, et humainement humaines. Chacune fait tout ce qu’il est possible de faire pour prévenir les fléaux comme pour accompagner les victimes qui n’ont pu y échapper.

–         prévention, assistance aux victimes, action légale contre les recruteurs/exploiteurs, selon les capacités des uns et des autres ces 3 piliers du travail s’érigent maintenant en qualité dont Vivere peut être fier.

–         notre rôle et notre ‘motricité’ sont reconnus, y compris par la grande institution Organisation Internationale des Migrations, et, me semble-t-il, appréciés.

 

Sur simple demande mes notes de mission sont à votre disposition si vous souhaitez entrer davantage dans le détail.

 

Ukraine : nous travaillons donc avec l’association Avenir, à Jytomyr, à l’ouest du pays, et avec l’association Road to Life, Kharkiv, à l’Est. Pour vous documenter un peu plus avant sur cette collaboration je vous prie de trouver en attachés :

  1. Le document projet 2014 de la collaboration Avenir-Vivere
  2. Le tableau récapitulatif des procès précédemment menés dans la région de Jytomyr
  3. Une note plus fouillée sur le 8ème procès, affaire Bogdan, qui fut particulièrement longue et semée d’embûches
  4. Un point de situation générale exposé par Me Gerasymenko, notre nouveau partenaire à Kharkiv. La traduction anglaise figurant en 2ème partie du document provient de Google translator, donc elle est très imparfaite.

 

*

En tant que magistrates, vos avis et conseils sur cet ensemble d’informations nous seront importants, je vous en remercie par avance.

 

Nous vous renouvelons la proposition d’une rencontre à Lausanne avec les traductrices Natalia et Lika pour évoquer ces sujets de vive-voix, et ce serait un grand plaisir de vous retrouver.

 

Enfin nous nous permettons de vous redire que si les plans de travail avec nos partenaires sont vigoureux et résolus pour faire reculer ce trafic criminel, il reste que Vivere peine beaucoup à réunir les ressources nécessaires. Toute suggestion et/ou main forte sur ce plan serait grandement bienvenues.

 

Avec nos meilleures salutations,

Vivere

Mike Hoffman