Situation


Région du nord de l’ île de Cebu, en particulier la municipalité de San Remigio.
 Les Philippines, avec 99 millions d’habitants, se classent au 114ème rang mondiale de l’indice de développement humain. Le pays est dirigé depuis juillet 2016 par Rodrigo Duterte qui diligente des politiques contestables, tels le rétablissement de la peine de mort et les exécutions extrajudiciaires. Actuellement, la situation économique du pays aggrave encore les problèmes de malnutrition car environ 28 millions de Philippins sont incapables d’acheter la nourriture nécessaire à couvrir leurs besoins nutritionnels et fondamentaux.

Objectifs


  • Libérer un petit groupe d’individus de la maltraitance (encagement, enchaînement, privation de soins) et de la stigmatisation à l’aide de solutions médicamenteuses et d’une stratégie de réhabilitation.
  • Informer la population locale sur des alternatives aux pratiques portant atteinte à ces droits de l’homme.
  • Diffuser cette action modeste dans les médias et la presse spécialisée, visant à inspirer des actions similaires à plus grande échelle.

Mise en oeuvre & Budget


Par une équipe formée de :

  • un psychiatre local, Dr Ratunil
  • un psychiatre étranger chargé de missions ponctuelles
  • un travailleur social à San Remigio, Jericho Ursaiz ,
  • un chargé de la liaison et la communication, Rey Mangano.
  • un coordinateur du projet,Scott Typaldos

CHF 15’000 en 2017 (€ 14’000) pour la prise en charge médicamenteuse de 15 à 20 patients, leur réhabilitation sociale, et les frais de fonctionnement sur place.