Chères et chers Membres et Amis,

 

1°       Mauritanie

 

En cours d’été notre mouvement s’est associé à une campagne de protestations visant la libération de militants anti-esclavagistes, résumé comme suit :

 

sauvegarde de personnes risquant la mort par une discrimination inacceptable

v i v e r e

 

                                 

                                                                                                                                              S.E.M Mohammed Ould Abdel Aziz

Président de la République Islamique de Mauritanie

Secrétariat Général de la Présidence

BP 184-Nouakchott

Mauritanie

Lausanne, ce 7 août 2015

 

Monsieur le Président,

 

Vivere, association de solidarité internationale de droit suisse sise à Lausanne (Suisse) est informée de l’arrestation de vingt deux membres de l’association Initiative de Résurgence du mouvement Abolitionniste, IRA-Mauritanie.

 

Selon les informations reçues, IRA-Mauritanie a organisé le 30 juillet 2015 une manifestation pacifique à Nouakchott pour demander la libération du président de leur association, Biram Dah Abeid et de Brahim Bilal, incarcérés à Aleg à la suite d’un procès tenu à Rosso qui ne présentait pas le caractère d’un jugement équitable.

Cette manifestation a été violemment réprimée par les forces de l’ordre et 22 manifestants ont été arrêtés .

Douze  ont été libérés dans la nuit du 30 au 31 juillet, certains présentaient des blessures.

 

Vivere proteste contre l’incarcération arbitraire de Biram Dah Abeid et Brahim Bilal, demande leur libération, et vous demande d’intervenir pour qu’il soit mis fin à la garde à vue des dix membres de l’IRA qui s’y trouvent encore, MM. Mohammed Mahmoud Magha, Vally Tourad, Sidi Mohammed, Mohammed Houssein, Sidi Ould Ali, Amadou Traoré, Moustapha Abderrahamane, Abdallahi Abou Diop, Baba traoré, Samba Sy.

 

Vivere vous prie instamment de mettre un terme au harcèlement, y compris judiciaire, dont l’association IRA-Mauritanie et ses membres sont victimes .

 

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, nos salutations distinguées

ma signature digitalisée                                                                                               signature A Barthélémy

________________                                                                                                   ____________________

Mike Hoffman                                                                                                         André Barthélémy

Président                                                                                                                  Membre

 

Copies à

–        M. Mohammed Ould Raré, Ministre de l’Intérieur, M. Sidi Ould Zeine, Ministre de la Justice et à M. Cheikh Tourad Ould Abdel Malick, président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme

–        Monsieur l’Ambassadeur de Mauritanie en Suisse

–        Monsieur l’Ambassadeur de Suisse en Mauritanie

 

Afin de rendre visite aux détenus,  d’assister le 20 août à l’audience de la Cour d’Appel d’Aleg devant réviser les premières condamnations de ces camarades, et de co-organiser une conférence de presse à Nouakchott pour alerter l’opinion sur la répression en cours, le président de Vivere a atterri à la capitale mauritanienne dans la nuit du 17 août. Dès la descente de l’avion il a été arrêté par les forces de l’ordre, mis en détention puis expulsé vers le Maroc le 19 août. Ce revers n’a évidemment pas empêché Vivere de fournir un appui concret au collectif d’avocats mobilisé à la défense des militants anti-esclavagistes dont, hélas et sans surprise, la condamnation a été confirmée par une Cour d’Appel peu disposée à l’impartialité.

 

photo provenant du site https://secure.avaaz.org/fr/mauritania_anti_slavery_biram_loc_dn/?tCEFyab

 

 

 

2°       Sud et Nord Kivu, RdCongo

 

–        La 23ème Chambre foraine du tribunal militaire garnison d’Uvira a pu être organisée à Baraka, Sud Kivu, du 21 au 24 septembre. Cinq affaires ont été instruites et jugées, dont deux cas de viols de fillettes en très bas âge, un cas de meurtre et un cas de coups et blessures ayant entraîné la mort.

 

©Vivere  

 

–        Un nouveau partenariat a été conclu avec une petite association rurale, Femmes et Éducation des Adultes, à Kazimia, village enclavé du territoire de Fizi aux bords du lac Tanganyika. Il s’agit de permettre la rescolarisation d’adolescentes orphelines dont les études primaires avaient été brutalement interrompues par faits de guerre. Le coût est de US $ 50- par enfant et par an. Nous en appelons à tous celles et ceux qui seront sensibles à cette situation de bien vouloir nous aider à réunir de quoi soutenir dix-sept jeunes filles.

 

–        Un second nouveau partenariat est noué avec le Centre Tulizeni (‘‘ Prends patience’’), situé à Goma, Nord Kivu. À l’initiative d’une jeune religieuse Congolaise qui y travaille seule, Tulizeni héberge et protège une soixantaine de petits enfants non-accompagnés ainsi que 7 adolescentes-mères ayant mis au monde après un viol. L’autre volet du travail est d’accompagner et soutenir un groupe de 126 femmes seules victimes de violence, atteintes du Sida ou de graves séquelles physiques, vivant dans le sinistre camp de déplacés au pied du volcan Nyagongo. Nous saluons la prompte solidarité de l’organisation française ‘La Maison des Amis’ qui vient de nous confier € 1’500- pour pallier aux besoins les plus pressants de Tulizeni.

 

3°       Action urgente d’hiver en Moldavie

Chaque année l’hiver y sévit durement pendant la période décembre à mars, épreuve cruelle –et parfois mortelle- pour les personnes âgées que la pauvreté rend vulnérables. Chaque hiver depuis 2006, avec notre partenaire Compasiune à Costesti, une opération de repas chauds et de fourniture en bois de chauffe est lancée pour protéger le plus possible de ces vieillards esseulés. Cette note fait appel à la solidarité de celles et ceux qui y sont sensibles, d’avance nous vous en remercions.

 

photos Compasiune DSCN0036

 

 

4°       Invitations : nous vous rappelons les évènements suivants auxquels vous êtes cordialement invités :

–        17 novembre : Vivere aura un stand au All Saints Church Hall, ave de la Prairie 40, Vevey, de 18.30 à 21.15.

–        18 novembre : rencontre & échange avec Mario Garcia de l’ass. Atucsara, Colombie, à l’adresse ci-dessous, 18h30

–        24 novembre : rencontre & échange avec Hamady Lehbouss de l’ass. IRA, Mauritanie, à Pôle Sud,  av. Jean-Jacques Mercier 3, 1003 Lausanne, 18h30.

–        10, 11 et 12 décembre Vivere aura un stand Marché de Noël Solidaire à Pôle Sud,  av. Jean-Jacques Mercier 3, 1003 Lausanne.

 

Avec nos meilleures salutations,

Le comité de Vivere

Vivere  7, av d’Yverdon  C.H.1004  Lausanne          contact@vivere.ch            www.vivere.ch         CCP 17 – 709 738 – 6

Prix des droits de l’homme de la République française, mention spéciale, 2007                                        membre de la FEDEVACO

association à but non lucratif régie par les articles 60 et suivants du code civil suisse, politiquement et confessionnellement indépendante

reconnue d’utilité publique