Chères et chers Amis,

 

Ce 18 octobre marquant le 10ème anniversaire de Vivere, nous partageons volontiers quelques nouvelles du travail avec vous.

 

 Lutte contre le trafic des êtres humains

En mission sur place à Adis Ababa le mois dernier, Mike est entré en concertation avec la ‘Ethiopian Women Legal Association’. On projette une action commune au secours de victimes Ethiopiennes du trafic ou d’exploitation forcée qui se trouvent retenues contre leur gré dans la région du Golfe Persique, où nous sommes déjà opérationnels depuis 2004 en faveur de victimes originaires de pays russophones.

 

 

Sud Kivu, RdCongo

 

a)         Action en faveur de personnes âgées sans toit et sans ressources à Uvira.

La maisonnette de 2 pièces acquise en novembre 08 afin d’établir un lieu de protection pour vieillards abandonnés et sans domicile remplit son rôle. En attaché se trouve une photo prise du seuil, montrant deux des résidents actuels, (il ne s’agit pas d’un couple).

L’alternative à la maison d’accueil, que nous privilégions à chaque fois que possible, est le placement familial durable. Seize personnes âgées, naufragées de la vie, sont ainsi ‘adoptées’ dans autant de familles d’accueil. Familles bénévoles offrant non seulement un coin de vie dans leur foyer, mais aussi une prise en charge physique et affective pour celles & ceux des vieillards qui étaient à bout de forces. La seconde photo montre Marie, veuve avec 3 enfants, accueillant depuis 2 ans Nyota, -sans âge, impotente, quasi aveugle-, qui au décès de son mari fut expulsée de la demeure conjugale par la belle-famille. Une telle générosité venant de familles extrêmement modestes et souvent pauvres elles-mêmes, est une magnifique démonstration de solidarité et d’humanité. Une fois n’est pas coutume : Vivere peut afficher une certaine fierté d’avoir réussi à catalyser un tel processus d’entraide dans un contexte si difficile pour les habitants.

 

b)         Journalistes en danger

Partenaire de Vivere depuis neuf ans, cette vaillante organisation JED a été créée par Donat M’Baya Tshimanga, un homme modeste mais aussi un visionnaire en matière de défense des droits humains dans son pays, et un modèle de courage, résistant au fil des ans aux menaces et aux mauvais coups qui n’ont cessé de pleuvoir pour le faire taire. Donat M’Baya a récemment été victime d’un grave problème de santé ; Vivere contribue aux frais de soins avec CHF 400- tout en ayant incité d’autres organisations européennes à contribuer aussi, ce qui semble effectivement entraîner des solidarités supplémentaires.

D’autre part, notre ami Deo Namujimbo, que plusieurs parmi vous aviez rencontré lors de la dernière assemblée générale, vient d’obtenir l’asile politique en France, comme en atteste une lettre de l’OFPRA en attaché.

Enfin et très malheureusement, Bruno Koko Chirambiza, 24 ans, journaliste présentateur du journal en Swahili à la radio Star émettant de Bukavu, a été tué le 23 août dernier, poignardé en plein cœur par des inconnus, au quartier Maendeleo dans la commune de Kadutu alors qu’il rentrait chez lui.

 

c)         Lutte contre l’impunité

La 7ème Chambre foraine de l’auditorat militaire s’est tenue à Mizimu puis à Malindé, en territoire de Fizi, les 24 et 25 sept. dernier.  Avec nos partenaires de la FFD et de l’UCPDHO, notre résolution à faire juger les responsables de crimes épouvantables commis contre la population civile demeure inébranlable, malgré les difficultés logistiques et les dangers liés à une telle opération. Un compte rendu exhaustif des audiences, et des sentences prononcées par le tribunal, est disponible sur simple demande.

 

 

Soirée sympathique à prévoir svp le 16 novembre à Lausanne !

Veuillez bien trouver en attaché une missive de Julie Conne nous invitant toutes & tous pour un joli moment où l’artiste Amina Djahnine dédiera au mouvement son récital de chants algériens.

 

 

Calendrier 2010

Aurélie et Jess travaillent depuis un bon moment déjà sur la maquette du calendrier 2010 aux couleurs de Vivere ; il devrait sortir de l’imprimerie à la mi-novembre. Le prix de vente sera bientôt fixé par le comité de notre association, vraisemblablement entre CHF 10 et 15 ( € 7 à 10). Le bénéfice de cette opération reviendra naturellement en faveur des actions de Vivere sur le terrain.

à  Question à tous les proches lisant ce message : pensez-vous pouvoir en vendre, et éventuellement en faire vendre autour de vous ? Si oui, prière et merci de nous répondre le plus rapidement possible en précisant le nombre d’exemplaires dont vous pourriez vous charger. Votre réponse prompte nous sera précieuse pour la planification du travail, merci d’avance.

 

En espérant vos réponses optimistes et nombreuses nous vous adressons, Chères Amies et chers Amis, nos plus cordiales pensées.

 

Le comité de Vivere