Soutenu par Vivere depuis octobre 2015 le centre Tulizeni à Goma accueille, héberge, et soigne 89 enfants abandonnées ou non-accompagnés, assurant l’écolage pour ceux qui sont scolarisables. Un nouveau-né et deux autres tout-petits sans famille viennent d’être recueillis, tous trois en état de santé tellement faible qu’il a fallu aussitôt les hospitaliser. L’équivalant de CHF 900 a déjà été dépensé en frais médicaux alors que les soins doivent être poursuivis et que la subvention de Vivere pour cette année est déjà largement entamée. Nous remercions celles et ceux qui pourraient aider pour assumer les traitements encore nécessaires.

Exactions quotidiennes au Nord Kivu :  nous vous prions de voir en attaché le communiqué de l’un de nos correspondants sur place, l’association CIDDHOPE, concernant les seuls mois de novembre et décembre 2017. Chaque semaine qui passe Vivere reçoit une ou souvent plusieurs alertes similaires provenant de sources sûres dans les divers territoires composant les Kivus.

Plus de six millions de morts dans l’impunité dominante.

C’est le résultat de la guerre qui ravage l’Est de la République démocratique du Congo depuis 20 ans. Qui en porte la responsabilité? Telle est la question à laquelle le réalisateur suisse Milo Rau a cherché à répondre, mettant en scène un tribunal fictif qui a le mérite de rompre avec la culture du silence. Voir ce documentaire sur un tribunal du peuple d’exception    http://www.the-congo-tribunal.com

Les informations ci-dessus montrent l’évidence que des mouvements comme le nôtre doivent poursuivre leurs meilleurs efforts au secours des populations civiles si durement éprouvées. C’est pourquoi, depuis 2004, Vivere travaille sans discontinuer à l’Est du Congo dans l’assistance médico-sociale aux victimes d’exactions ainsi que dans la lutte contre l’impunité avec nos tribunaux itinérants.