Chères et chers Membres et Amis,

 

1°  Date à retenir svp :

L’assemblée générale annuelle de notre mouvement se tiendra mardi 15 mai, 19h00, comme l’an dernier à l’International School of Lausanne. L’invitation et l’ordre du jour vous parviendront bientôt.

 

2°  Syrie :

 

  • Défense légale de femmes injustement incarcérées : depuis janvier dernier trois femmes ont été libérées suite à l’action résolue de nos avocates. Deux d’entre-elles, accusées d’une simple dispute avec le voisinage, ont été acquittées après 2 mois d’incarcération seulement. La 3ème, accusée de vol d’aliments pour nourrir ses enfants affamés, a du purger 8 mois de prison avant qu’on obtienne sa libération. Dépense totale pour ces trois femmes : 80’000 livres syriennes, soit CHF 178- (€ 152). Signaler que la défense de deux nouveaux cas a débuté récemment.

 

  • L’équipe syrienne de Vivere vous transmet la narration suivante :

 

Quand la guerre, l’émigration, la misère… s’allient, ensemble, la taxe sera bien lourde à payer!

Amina, bébé de 10 mois, est née à Hama.

Son papa travaille dans une petite menuiserie. Sa maman, à la maison.

Cette famille vivait à G.  mais, à cause de la guerre, elle a dû émigrer et a été accueillie dans la famille de la maman, où ils vivent à onze dans la maison.

Amina est le 2ème enfant de la famille. Elle vient au monde dans ce cadre de pauvreté et de stress, et les médecins constatent à sa naissance une hernie ombilicale ainsi qu’une hernie au niveau du diaphragme. Ceci provoque le déplacement d’une partie du tube digestif dans le thorax de la petite et de son intestin à travers l’hernie ombilical.

Amina a été opérée dans son 2ème mois d’âge et son état s’est bien amélioré, mais elle garde quand même des problèmes digestifs qui rendent son alimentation  difficile, sans compter que le lait de sa maman n’est pas suffisant et fait qu’un complément en lait est indispensable à sa survie.

Un lourd passé médical pour une si petite enfant qui a pu être soignée dans son pays, malgré cette guerre atroce, et un geste simple mais vital que représente l’apport du lait que le programme de Vivere lui assure.

 

 

3°  Nord Kivu, R.d.Congo

Dirigé par Georgette Kabong et soutenu par Vivere depuis octobre 2015 le centre Tulizeni à Goma accueille, héberge, et soigne 89 enfants abandonnées ou non-accompagnés, ainsi que 7 jeunes mères-célibataires avec leurs bébés. Par ailleurs l’équipe soutient une centaine de femmes déplacées parmi les mères seules dont beaucoup ont subi des violences extrêmes. Ces quelques vues extraites du rapport annuel de Tulizeni parlent d’elles-mêmes.

4°  Tour du monde des prisons en 7 minutes : le choc.

Plus de dix millions de prisonniers dans le monde. Le sort de la personne détenue varie considérablement d’une prison à l’autre, d’un pays à un autre. Qu’en dire ?    Prison Insider, association amie de Vivere, propose l’exercice. État des lieux, état des hommes.

film sur https://vimeo.com/256791917

 

Avec nos meilleures salutations,

Le comité de Vivere