Chères et chers Membres et Amis,

Nous vous prions de trouver ci-dessous et en attaché les éléments du communiqué de presse diffusé aujourd’hui auprès des médias francophones.

En vous remerciant de votre attention et vous souhaitant un bon dimanche,

Le comité de Vivere

———————————-

Pour l’abolition de la peine de mort et de l’emprisonnement à vie d’enfants.

À l’occasion de la 15ème journée mondiale contre la peine de mort (mardi 10 octobre 2017), Vivere publie son argumentaire étayant l’action lancée en mai 2016 pour obtenir l’abolition de la peine de mort et de l’emprisonnement à vie d’enfants partout où ces peines peuvent encore sévir. De telles pratiques sont en flagrante contradiction avec les instruments du droit international.

 

À notre connaissance notre dossier –attaché- est le tout-premier du genre à agréger un ensemble d’arguments et de références justifiant l’abolition de la peine de mort et de l’emprisonnement à vie d’enfants.

 

Ce plaidoyer est un pas supplémentaire de notre mouvement, déjà engagé dans une action opérationnelle dans l’un des pays concernés. Avec de courageux partenaires locaux nous constituons la défense légale d’enfants –au moment des faits qui leur sont reprochés- risquant la peine capitale ou l’emprisonnement à vie, ou bien déjà consignés dans le couloir de la mort.

 

Afin de poursuivre ce travail en l’intensifiant nous en appelons à la mobilisation de l’opinion publique et à toutes les bonnes volontés pour renforcer les ressources nécessaires, humaines, matérielles et financières.

 

Renseignements : Bernard Boëton, +41788592209 ,  contact@vivere.ch  et  bernard.boeton@vivere.ch

 

Vivere  7, av d’Yverdon  C.H.1004  Lausanne          contact@vivere.ch            www.vivere.ch         CCP 17 – 709 738 – 6

Prix des droits de l’homme de la République française, mention spéciale, 2007                                        membre de la FEDEVACO

association à but non lucratif régie par les articles 60 et suivants du code civil suisse, politiquement et confessionnellement indépendante

reconnue d’utilité publique

Rectangle à coins arrondis: Depuis sa création en 1999 Vivere est mû uniquement par des bénévoles. Sans coûteux dispositifs pour la recherche de fonds ou le marketing, sans salaires ni loyers à supporter, nos frais de fonctionnement sont à moins de 2%. Cette gestion spartiate du mouvement n'est possible que grâce à votre solidarité.